top of page

Découvrir le pranayama : Une exploration d'une ancienne tradition

Dernière mise à jour : 4 juil.



Le Pranayama, une pratique ancienne ancrée dans la tradition yogique, se concentre sur la maîtrise consciente de la respiration. Il vise à canaliser l'énergie vitale, ou "prana", à travers des techniques spécifiques de contrôle respiratoire. Bien au-delà de l'acte physiologique de respirer, le Pranayama représente une exploration profonde de la connexion entre le souffle, le corps et l'esprit.


Cette discipline offre une variété de techniques, de la respiration consciente à des méthodes avancées incluant la rétention du souffle et des séquences spécifiques, 3:6:5 par exemple. L'objectif est d'équilibrer les énergies vitales dans le corps, d'apaiser l'esprit et de favoriser la clarté mentale.


Par une pratique régulière et respectueuse envers soi-même, les praticiens peuvent expérimenter des bienfaits significatifs tant sur le plan physique que mental. Amélioration de la capacité respiratoire, réduction du stress, apaisement des émotions, et connexion avec un état intérieur plus profond font partie des nombreux aspects positifs que le Pranayama procure.


Le terme "Pranayama" résulte de la fusion de "prana" et "ayama", traduit par "étendre, agrandir ou tirer." Certains avancent également la combinaison de prana et yama, signifiant "contrôle." Ces différentes traductions ramènent vers un concept commun : le Pranayama étant une pratique impliquant la gestion ou le contrôle conscient de la respiration. 


Bienfaits du Pranayama


Les maîtres yogis anciens reconnaissent le Pranayama comme un outil puissant pour la guérison et l'amélioration de la vitalité globale. Par exemple, la pratique de Nadi Shodana vise à synchroniser les 2 hémisphères cérébraux et purifier les canaux subtils d'énergie du corps (nadis), facilitant ainsi la circulation du prana pendant le Pranayama. Le Viloma Pranayama, quant à lui, est réputé pour calmer le corps et l'esprit, réduire l'anxiété et la tension, détendre le système nerveux, augmenter la capacité pulmonaire et vitaliser le corps.


Ces concepts, ancrés dans la sagesse traditionnelle, trouvent désormais un écho dans la science moderne. Une étude de 2018 publiée dans Frontiers in Human Neuroscience soutient que la respiration consciente et lente associée au Pranayama sont liées à une augmentation du confort, de la relaxation, de la vigueur, de l'attention, ainsi qu'à une réduction des symptômes d'anxiété, de dépression et de confusion. (Source Yoga journal)


Le Pranayama pour la santé mentale


Le Pranayama offre une solution aux problèmes mentaux tels que le stress, l'anxiété et la dépression. L'action de la respiration contrôlée impacte le système nerveux parasympathique, rappelant le réflexe instinctif de prendre des respirations profondes dans des situations stressantes. Richard Rosen, expert en Pranayama, explique que le stress souvent associé à une respiration rapide peut conduire à des déséquilibres physiologiques, mais une respiration contrôlée et lente régule ces déséquilibres. (source Yoga Journal)


Pratiquer le Pranayama


Intégrer le Pranayama à la suite d'une séance d'asanas (postures de yoga) est le meilleur moment. Les asanas plongent le pratiquant dans un état de calme et de concentration, préparant le corps à une expérience plus confortable. Il est recommandé de pratiquer le contrôle du souffle à jeun, environ quatre heures après un repas.


Quelques techniques accessibles de Pranayama


Ujjayi Pranayama : La respiration océanique


Le Ujjayi est une technique fréquemment intégrée aux asanas. Il se caractérise par le resserrement léger de la gorge pour créer une résistance à l'air, générant un son apaisant similaire au bruit des vagues. Imaginer l’action du souffle sur un miroir embué lors de l'expiration. C’est un peu le même principe, mais avec la bouche fermée.


Sama Vrtti (Vritti) : La respiration carrée ou en boîte


Cette technique tire son nom du fait qu'elle englobe quatre phases égales d'inspiration, d'expiration et de rétention, reflétant les côtés d'un carré. Une belle façon de débuter sa pratique de pranayama. Pratiquer Sama Vrtti avec moi ici 👈


Nadi Shodhana Pranayama : La respiration alternée


Ce Pranayama calme l'esprit, favorise un sommeil apaisé et rafraîchit le corps. Bien que déconcertante au début, la respiration alternée des narines, une fois maîtrisée, offre des effets immédiats en augmentant l'apport d'oxygène. Elle contribue également à connecter les hémisphères gauche et droit du cerveau.


Pratiquer avec moi: À venir dans la section pranayama




Viloma Pranayama : La respiration interrompue


Le Viloma, signifiant "contre le flux naturel", implique des pauses brèves pendant la respiration. Introduisant progressivement l'extension de la durée de la respiration et la capacité pulmonaire, il y a trois étapes pour pratiquer Viloma pranayama; l’inspiration interrompue, l’expiration interrompue et l’inspiration et expiration interrompues.


Pratiquer avec moi: À venir dans la section pranayama


Kapalabhati : La respiration de feu


Signifiant littéralement "crâne brillant", le Kapalabhati allie la respiration (pranayama) à une purification (kriya). Ses expirations fortes revitalisent le cerveau et purifient le système respiratoire, offrant une réelle revitalisation.


Conclusion


La pratique régulière des Pranayamas offre une multitude de bienfaits, parmi lesquels l'augmentation de la concentration, de la créativité et des fonctions cognitives. Elle favorise également la relaxation, soulage les tensions, améliore le contrôle physique et mental, et contribue à la gestion émotionnelle.


En explorant les profondeurs du Pranayama, on découvre une tradition ancienne offrant des outils puissants pour l'épanouissement physique et mental. La maîtrise consciente de la respiration devient ainsi une porte vers l'harmonie intérieure et le bien-être global.


Sources principales:

Yoga Journal

Ekhart Yoga

ChatGPT

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page