top of page

Parlons du yoga et des hommes

Dernière mise à jour : 19 mars 2023

Parmi l’une des représentations déformées les plus implantées en yoga, nous entendons encore que « le yoga c’est davantage pour les femmes. » Ça me donne le même feeling irritable que " Je ne suis pas assez flexible pour faire du yoga." 😉


Et oui, pour beaucoup, le yoga est une activité considérée féminine et peut freiner certains hommes à mettre les pieds dans un cours de yoga.


Ironiquement à l’origine, la pratique du yoga en Inde était uniquement dédiée aux hommes. Et ce pendant des siècles.


Même si c’est beaucoup mieux qu’avant, surtout dans les grandes villes. Il faut continuer de changer ces conceptions limitant l’accès du yoga pour les hommes. Le yoga est accessible à tous pour le bien de tous.

Par Mia Brulotte

Oui, il peut être plus intimidant de se présenter dans une classe de yoga comportant 80 % de femmes. Ça prend un certain courage 💪🏼 ! Les hommes fréquentant maintenant les studios de yoga ont passé cette étape et peuvent maintenant laisser tomber ce mythe et profiter de tous les bienfaits du yoga tels qu’améliorer sa souplesse, tonifier les muscles, réduire le stress, améliorer sa concentration et j’en passe ! Si vous êtes un homme et pratiquer le yoga vous devez penser que c’est du passé, mais vous le voyez bien vous-même que le ratio n’est pas encore uniforme.


Personnellement, je vois le progrès depuis quelques années. Il m’est tout de même plus facile à convaincre une femme à participer à un cours qu’un homme. Les raisons (ou excuses) tournent autour de la peur du ridicule, le manque d’intérêt par manque de connaissance des bienfaits, le manque d’intérêt par fausses croyances (juste pour les femmes, juste pour les gens flexibles) ou de croire qu’il peut manquer de défis !!


Je trouvais pertinent de demander à quelques yogis de mon entourage comment et pourquoi ils ont commencé leur pratique de yoga et leurs idées à propos de ce stéréotype. Voici quelques bons trucs pour initier les hommes au monde du yoga.


Le style de yoga


Le choix du style de yoga peut être un bon moyen d’initier votre conjoint, frère, père, ami selon ses besoins actuels. De manière générale (ou stéréotypée), les hommes auront tendance à opter pour des types de yoga plus dynamiques. Un homme sera moins attiré de participer à un cours de Hatha yoga, ou de Yin yoga. Mais oh ! combien ça leur ferait du bien ! Alors, de leur proposer un yoga chaud ou un Power yoga est une bonne idée pour relever les défis souvent bien recherchés dans différents sports.


Un professeur homme

Il peut être aussi plus intéressant pour un homme de suivre un cours guidé par un homme. Un professeur homme peut mettre un autre homme plus à l’aise. Sous différents contextes, un homme comprendra mieux les attentes, limites et besoins d’un autre homme. Il peut être aussi inspirant de voir et recevoir la pratique d’un autre homme.


☝🏼 Écrire ceci me rappelle un témoignage d’un de mes élèves anciennement dans l’armée souffrant d’un choc post-traumatique. Il me racontait qu’il aimait les cours de yoga parce qu’il y avait beaucoup de femmes (et non pour les raisons que vous imaginez...), mais parce que les femmes lui permettaient de laisser tomber sa vigilance. La voix d’une femme le rassure et l’apaise. Il a justement commencé le yoga par recommandation de son groupe de soutien. Il combine maintenant plusieurs types de yoga à ses autres activités depuis 5 ans.


Le yoga en ligne


Le yoga en ligne peut être une belle solution pour comprendre les bases et se dégourdir par rapport à cette nouvelle discipline pour ensuite être plus confiant lors d’un cours en groupe.



« C’est à distance, en ligne que j'ai pu découvrir le yoga. Ça m'a permis de découvrir ce monde à mon rythme, mais c'est très différent que de vivre l'expérience en studio avec un instructeur devant soi.

C'est très facile de se laisser influencer par ce que les autres font, ou de se dire que nous ne sommes pas capables de faire quelque chose. J'ai longtemps évité de faire certains cours, car je trouvais ça trop difficile, soit par ce que je croyais être un manque de flexibilité, ou bien de force.


Mais, avec le temps, j'ai pu découvrir ma place dans MA pratique.


Il faut se donner le temps, mais surtout ne pas se faire d'idée par rapport à ce qu'est le yoga. Ce n'est pas réservé aux femmes ou à un type de personne en particulier. Le yoga, c'est pour tous ! » Simon Gotty, maintenant professeur de yin yoga


Le désir d’équilibre et de bien-être physique


Certains ressentiront l’envie d’essayer par eux-mêmes !


Photo prise par Yan Kaczynski

« Mon attrait pour le yoga est né d’un désir d’équilibre. Déménagement dans une nouvelle ville, fin d’une carrière sportive, quête personnelle, tout était propice à tenter de nouvelles expériences.


C’est donc en 2014 que j’ai mis le pied pour la première fois dans un studio de yoga. À cette époque pas si lointaine, le yoga était bien moins populaire chez les hommes. On était loin de la parité !


Ce qui m’a surtout marqué au départ, c’est la fluidité avec laquelle le corps des femmes bougeait. Inévitablement, j’étais porté à me comparer.


Disons que fut pour moi une leçon d’humilité. Depuis, j’ai compris et accepté que chaque corps est différent. Le yoga m’a appris à mettre mon égo de côté.

Bien au-delà des bienfaits physiques, c’est surtout le calme mental que j’y ai trouvé.


J’intègre aujourd’hui la pratique à mon quotidien sous différentes formes, mais sans jamais me mettre de pression de performance. » Louis Asselin, grand sportif commençant sa journée avec sa pratique de yoga matinal


Laisser l’idée faire son chemin


Parfois, c’est de laisser l’idée s’implanter et reconnaître le bon moment pour commencer.


« J’ai essayé le yoga pour la première fois dans l’Ouest canadien, mais je n’avais pas aimé. Effectivement, je considérais que le yoga était pour les femmes.


Plus tard, j’ai suivi un atelier de yoga physiothérapie lors duquel on prenait le temps d’expliquer les bienfaits du yoga sur le corps.


Après quelque temps, j’ai osé et j’ai tenté l’expérience pendant un mois. Mais, je me disais même encore « Est-ce que je vais me faire juger de faire du yoga.”


J’ai décidé de continuer pour moi et non pour les autres.


C’est drôle que tu me demandes de parler de mes débuts de yoga. Cette semaine, j’ai eu une conversation avec un homme qui commençait le yoga. Il se demandait s’il avait le droit d’aimer le yoga (pratiquer majoritairement par des femmes). Il était à son troisième cours et il aimait ça ! » Denis Poulin maintenant un régulier en studio depuis 5 ans


Laisser tomber les idées préconçues et le faire pour soi


« Comme bien des gens dans mon entourage qui ne connaissait pas le yoga, oui j’avais des idées définies à l’effet qu’il fallait être souple pour en faire, mais aussi être zen et que c’était seulement de la respiration.

Personnellement, je n’ai jamais été intimidé par le fait que les classes sont majoritairement des femmes. Par contre, je dois avouer que j’aime ça quand il y a des gars. Ça apporte une énergie différente. Ça me permet aussi de constater ou de me rassurer sur le fait qu’en général la pratique est différente pour un homme et une femme.


Au final, je suis tellement content d’avoir osé débuter le yoga. Je me connais et je devais choisir le bon moment pour commencer, car sinon je n’aurais jamais continué. Ça m’a profondément transformé au point de vue anatomique (connaissance de mon corps physique, découverte, souplesse, questionnement, adaptation, etc.)


Ça m’a également beaucoup transformé au point de vue de la respiration, la conscience du moment présent, la méditation, le relâchement, le lâcher-prise sur bien des choses et le détachement sur certaines choses plus matérielles." Bruno Pigeon maintenant professeur de yoga certifié hatha/vinyasa/yin


Chère gent masculine, ce qui en ressort c’est de faire confiance à votre intuition, attendre le bon moment et trouver les moyens qui vous parlent et dans lesquels vous êtes à l’aise, même si une partie du processus est de vivre de l’inconfort physique et de secouer l’égo ;)


Quelle est votre histoire de yoga ? Avez-vous dans votre entourage des hommes qui aimeraient commencer le yoga, mais pour X raisons retardent le moment ?


Merci à Denis, Simon, Louis et Bruno, ces hommes qui ont accepté de me partager leurs témoignages. 🙏 La retraite Éclore est mixte. Pour plus de détails consultez le lien ici : https://www.marjorieouellet.com/event-details/retraite-de-yoga-eclore

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page